[ LOCATION D’ENTREPRISE ] Louez une SASU clé en main à tarif réduit & faites des économies (offre valable du 01/10/2020 au 31/12/2020) !

En savoir +

Accueil Métier Bien-être Sophrologue

Comment devenir sophrologue indépendant ?

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Partez à la rencontre d’une médecine alternative

Le métier de sophrologue est une profession libérale, non réglementée, non soumise à un ordre professionnel et reconnue par l’État.

À l’écoute des autres et doté d’une grande empathie, le sophrologue s’appuie sur une méthode psycho-corporelle créée dans les années 60 par un médecin neuropsychiatre, Alfonso Caycedo. La sophrologie allie à la fois hypnose, phénoménologie et plusieurs techniques orientales telles que le yoga

Tel un super héro, le sophrologue est ainsi un professionnel qui vient en aide aux personnes. Il utilise la sophrologie comme technique thérapeutique visant à améliorer le bien-être, la qualité de vie et le potentiel de ses clients. Elle peut également aider à gérer le stress, les crises d’angoisse, les troubles du sommeil ou encore les phobies (de l’avion par exemple). 

En séances individuelles ou en groupe, le sophrologue accompagne ses clients à l’aide d’exercices de sophrologie (respiratoires, par exemple) et des sessions d’échange. En revanche, le sophrologue ne peut pas réaliser de prescriptions médicales ou de diagnostics.

Sophrologue, qui es-tu ?

Les qualités et compétences clés du sophrologue

La principale qualité du sophrologue est l’écoute. Il doit en effet être attentif aux besoins de ses clients et prendre le temps de les écouter pour ensuite leur proposer des séances de sophrologie en adéquation avec leurs attentes et leurs besoins. 

Le sophrologue doit également savoir faire preuve d’empathie. Cette qualité lui permettra non seulement de gagner la confiance de ses clients, mais aussi contribuera à la qualité des exercices qu’il proposera pour répondre aux problématiques de chacun. 

Ce métier impose également une certaine ligne de conduite que le sophrologue doit respecter. La chambre syndicale de la sophrologie appelle cela “la posture thérapeutique du sophrologue” : respect du cadre d’exercice du métier, tolérance, patience et respect du client sont des qualités que le sophrologue devra avoir.

Enfin, comme tout service d’aide à la personne, le sophrologue doit répondre à un code de déontologie, dont la confidentialité et le respect envers les autres sophrologues sont de mise.

Dans quel univers exercer le métier de sophrologue ?

Des galaxies et lieux d’interventions multiples

Le sophrologue peut exercer à domicile et/ou dans un cabinet. Par ailleurs, de nombreuses structures, médicales notamment, peuvent faire appel à lui pour réaliser des prestations régulières ou ponctuelles. Il devra alors se déplacer pour pouvoir exécuter ses missions. 

L’exercice depuis un local professionnel est le choix le plus répandu chez les sophrologues. Ce lieu d’exercice physique présente en effet plusieurs avantages. Si le cabinet est assez grand, le sophrologue peut diversifier son offre en proposant des séances collectives. Le cabinet permet aussi d’être implanté sur un secteur géographique bien précis et d’avoir une clientèle potentiellement plus fidèle. Enfin, depuis un cabinet, il est plus facile de gérer ses rendez-vous : inutile de chercher à optimiser ses déplacements entre les différents clients. Enfin, rien ne l’empêche de se déplacer au domicile de certains de ses clients, s’ils ne sont pas dans la capacité de venir jusqu’au cabinet. 

Si le sophrologue ne souhaite pas louer un local professionnel, il peut sans soucis exercer son activité à domicile. Cette solution nécessite une bonne gestion de planning (ne pas oublier d’aller à un rendez-vous client !) et il faut surtout disposer d’un véhicule ou d’un autre moyen de transport. Le sophrologue doit également être capable d’optimiser son temps et ses déplacements, en fonction de ses différents rendez-vous. 

Outre les particuliers, le sophrologue peut être aussi amené à intervenir en entreprise. Le bien-être au travail est un sujet tendance. Les entreprises  sont de plus en plus nombreuses à faire appel à des sophrologues pour améliorer le bien-être de leurs salariés. Dans ce cas de figure, l’entreprise devra mettre à disposition du sophrologue, une pièce calme et suffisamment grande, dans laquelle il pourra organiser des séances collectives

Plus traditionnellement, les structures médicales font souvent appel aux sophrologues pour accompagner et résoudre des problèmes liés à la santé et au bien-être de leurs patients : 

  • accompagnement en fin de vie ;
  • préparation à l’accouchement ;
  • aide à la gestion de la douleur ;
  • aide au maintien et développement des capacités mémorielles des patients ;
  • renfort de la pensée positive des patients ;
  • aide au sevrage tabagique et lutte contre certaines addictions ; 
  • travail sur l’épanouissement personnel des patients ;
  • etc.

Hôpitaux, maisons de retraite, services d’addictologie … les sophrologues sont convoités par de nombreuses structures médicales.

Enfin, les sophrologues interviennent souvent dans le milieu sportif, auprès d’amateurs et/ou de professionnels, pour leur permettre de se préparer mentalement aux compétitions sportives.

Combien gagne un sophrologue ?

Ça dépend, ça dépasse !

Le chiffre d’affaires du sophrologue indépendant correspond à la somme des prestations qu’il réalise. Ainsi, plus il réalisera des prestations, plus son chiffre d’affaires augmentera. Attention, car il s’agit uniquement d’un chiffre d’affaires. Pour calculer la rémunération nette et réelle du sophrologue, il faut soustraire à son chiffre d’affaires l’ensemble des charges qu’il doit payer pour pouvoir exercer son activité. Ces charges comprennent entre autres : le montant des cotisations sociales, le coût de la location du cabinet professionnel, le paiement des frais de déplacements, etc. 

Pour fixer son tarif, le sophrologue devra prendre en compte sa situation géographique (un sophrologue sur Paris n’aura pas le même tarif qu’un sophrologue installé en Ardèche). Pour une prestation de groupe, un indépendant pourra par exemple facturer entre 60€ et 130€ la séance d’une heure pour l’ensemble du groupe.

Selon la Chambre syndicale de la sophrologie, le prix moyen d’une séance individuelle est quant à elle de 45€ à 60€  (de 45 minutes à 1 heure). 

Ainsi, les revenus du sophrologue peuvent varier non seulement en fonction de son statut juridique (micro-entrepreneur, salarié en portage salarial, etc.), mais aussi en fonction du nombre de prestations qu’il réalise. Au démarrage de son activité, le plus dur sera de se construire une clientèle afin d’avoir un chiffre d’affaires régulier.

 

Quelle formation pour devenir sophrologue ?

Vous êtes libre de choisir votre voie !

Aucune certification ou formation n’est requise pour pouvoir exercer le métier de sophrologue. En revanche, il est fortement conseillé de suivre une formation. La passion pour cette médecine douce ne suffit pas. Une formation permettra au sophrologue en herbes d’acquérir les compétences indispensables à l’exercice de son activité. Elle lui permettra également d’obtenir une légitimité professionnelle, que les clients recherchent de la part d’un professionnel en médecine douce. Sachez-le : un client va préférer se diriger vers un sophrologue ayant suivi une ou plusieurs formations, plutôt qu’un sophrologue sans références ! 

En outre, les techniques de sophrologie sont multiples. En suivant une ou plusieurs formations, le sophrologue pourra acquérir les différentes techniques de relation d‘aide et maîtriser les principales méthodes de sophrologie. Une bonne formation devra, à minima, allier cours théoriques, travaux pratiques et jeux de rôles

Pour se former, il existe des Écoles de sophrologie enregistrées au RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle), qui délivrent une formation de niveau de qualification III (niveau Bac+2, DUT, BTS…). 

Pour trouver une école enregistrée au RNCP, rendez-vous sur : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/

Se lancer pour devenir sophrologue indépendant

Portage salarial, micro-entreprise, SASU : quel statut choisir ? ?

Faites le test en moins de 5 minutes et découvrez le statut juridique qu’il vous faut ! Tel Merlin l’Enchanteur, nous comparons pour vous les statuts juridiques les plus à même de vous correspondre, vous, vos envies et vos choix de vie.

Test d'affinité statut juridique by Karburan - Le portail de l'entreprenariat

Paroles d’experts

Miroir, mon beau miroir : dis-moi quel est le meilleur statut pour devenir sophrologue !

En réalité, “il n’y a pas de meilleur statut, il n’y a que des choix de vie” ! 

Le choix de votre statut juridique dépendra de la manière dont vous souhaitez exercer le métier de sophrologue. En effet, plusieurs possibilités s’offrent à vous : 

  • à domicile ;
  • en cabinet ;
  • en activité principale ou secondaire ;
  • pour des interventions ponctuelles dans des structures privées … 

Si vous avez besoin d’engager régulièrement des frais pour exercer votre métier de sophrologue (déplacements en voiture ou en transport par exemple) : le portage salarial ou la location d’entreprise peuvent s’avérer plus avantageux que la micro-entreprise par exemple.

Dans l’essentiel

Ce qu’il faut retenir du métier de sophrologue

Le métier de sophrologue est un métier accessible à toutes et à tous. 

Vous souhaitez accompagner les personnes dans les moments importants de leur vie ? La sophrologie est un sujet qui vous passionne ? Votre mojo : le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être bien avec soi (Bernard Fontenelle).

Alors le métier de sophrologue est peut être fait pour vous. N’hésitez plus et lancez-vous ! 100% de ceux qui ont essayé ont réussi leur projet.

L’assurance d’un accompagnement personnalisé avec Karburan !

Notre mission : propulser vos projets en orbite !

Réactif - élément d'accompagnement - L'entreprenariat avec Karburan

Réactif

La force de nos équipes : la capacité de répondre en un éclair ou presque à toutes vos demandes !

À l'écoute - élément d'accompagnement - L'entreprenariat avec Karburan

À l’écoute

Le crédo de nos services : être disponible pour vous, rien que vous et toujours que pour vous !

Engagé - élément d'accompagnement - L'entreprenariat avec Karburan

Engagé

Une cohésion forte pour un engagement total, et avec vous, décrocher la lune !



Sophie, 38 ans
Formatrice et sophrologue en portage

« Les + de Karburan : l’humain, le sérieux et le web. Disponibles, professionnels et réactifs, les conseillers sont à l’écoute et font preuve d’honnêteté. Une véritable relation de confiance s’est mise en place. Le fait que tout soit « en ligne » me permet de gagner un temps précieux lorsque je suis en déplacement. »

Ils ont testé nos services et nous le rendent bien

Nos entrepreneurs de l’espace témoignent !

Et si on passait aux choses sérieuses ?

Lancez-vous rapidement avec Karburan !

Location d’entreprise

Démarrez votre activité en exploitant une SASU clé en main, sans en porter la responsabilité juridique et sans démarches administratives !
Vous pourrez facturer vos prestations de sophrologie en totale liberté.

Vous avez des frais de déplacements ? Pas de soucis, vous pourrez les défalquer !

 

 

Portage salarial

Succombez aux charmes du portage salarial et devenez salarié indépendant. Bénéficiez d’un CDI mais demeurez autonome au quotidien pour développer votre activité de sophrologue.

Cerise sur le gâteau : vous aurez les mêmes avantages sociaux qu’un salarié traditionnel !

 

 

 

Micro-entreprise

Vous pouvez également choisir la micro-entreprise pour propulser votre activité de sophrologue.

La simplicité de ce statut vous permettra de vous lancer facilement et rapidement, avec des cotisations peu élevées

 

 

 

Création de société

Vous préférez créer une société et la façonner selon vos envies et vos besoins ? Pas de soucis, nous avons la solution ! SAS, SASU, SARL, EURL, SCI … créez la société de vos rêves en quelques clics.

Nos experts vous accompagnent jusqu’au dépôt de votre dossier de création aux Greffes, et plus si affinités. C’est magique !