[ LOCATION D’ENTREPRISE ] Louez une SASU clé en main à tarif réduit & faites des économies (offre valable du 01/10/2020 au 31/12/2020) !

En savoir +

Accueil Fiche pratique Je gère mon activité Qu’est-ce qu’un dividende ?

Qu’est-ce qu’un dividende ? 

Tout savoir sur le dividende

Le dividende : action, réaction, revenu !

Pourquoi créer une société ou la louer ? Pour exercer et développer une activité et également pour “partager le bénéfice ou profiter de l’économie qui pourra en résulter”, comme l’indique l’article 1832 du Code civil.

La société commerciale a ainsi en plus de son développement économique, une vocation financière : la distribution de bénéfices à ses actionnaires.

Les actionnaires ou les associés d’une société ont ainsi un droit aux dividendes dans le cadre du droit des sociétés. 

 

Dividende, dividende par action, bénéfices, actions, actionnaires, rien de vraiment très simple à première vue. Heureusement, Karburan est là pour tout vous expliquer ! 

Et comme toujours, il faut commencer par le commencement ! Après une définition aux petits oignons des dividendes, nous vous dévoilerons tout sur quand percevoir les dividendes et surtout comment les distribuer !
Le dividende n’aura plus aucun secret pour vous !
C’est parti pour des explications éclairs sur le dividende sous toutes ses coutures !

Le dividende : définition

“Dividende”, vous avez dit “dividende”, comme c’est étrange !

Étant petit, vous étiez un champion du jeu “La bonne paye”, et vous pensez que les règles de la finance n’ont plus de secret pour vous ! Pour parfaire vos connaissances, mieux vaut malgré tout revenir à la définition de dividende.

Ce  mot est un terme financier, juridique et économique qu’il est bon de maîtriser quand on crée une société ou quand on en devient actionnaire, en investissant des fonds.

Quand une société est en bonne santé et qu’elle réalise des bénéfices, se pose alors la question de l’affectation du résultat. Plusieurs options s’offrent alors à la société. 

  • Soit elle conserve les bénéfices réalisés pour les réinjecter dans l’activité, pour faire des réserves par exemple ;
  • Soit elle les distribue aux associés ou aux actionnaires. C’est ce qu’on appelle une distribution de dividendes ;
  • soit apurement des comptes antérieurs ;
  • dotation de la réserve légale, etc. 

En France, lorsque la société distribue ses bénéfices aux associés, on parle alors de distribution de dividendes. C’est une forme de “rémunération” perçue en contrepartie de l’argent investi dans la société par les associés ou les actionnaires. 

Les dividendes représentent donc la partie des bénéfices nets d’une entreprise qui est distribuée aux investisseurs. Ils servent de rémunération des capitaux investis dans l’entreprise.

 

Sous quelle forme peut-on percevoir des dividendes ? 

  • Sous forme de liquidités : une somme d’argent sera versée à chaque actionnaire. Le montant des dividendes sera calculé en fonction du montant net des bénéfices de la société. C’est la forme plus courante quand on parle de distribution ou de versement de dividendes. Le dividende peut être un revenu intéressant pour l’actionnaire ou l’associé détenteur de titres (actions pour la SA, la SAS ou la SASU ; parts sociales pour la SARL ou l’EURL) ;
  • Sous forme de nouvelles actions : avec les bénéfices obtenus, la société décide d’émettre de nouvelles actions. Elle procède par exemple à une augmentation de capital.

 

Comment percevoir des dividendes ?

Quelles sont les conditions pour réaliser une distribution de dividendes ?

Avant de savoir à quel moment la distribution de dividendes peut être réalisée, il faut d’abord que la société réunisse plusieurs conditions.

  • Existence de bénéfices distribuables. Pour entériner l’existence de ces bénéfices, les comptes de l’exercice doivent être approuvés ;
  • Apurement des comptes : ce qui suppose qu’il n’y ait pas de pertes antérieures à combler ;
  • Décision de la distribution des dividendes.

 

1ère condition : déterminer l’existence de bénéfices

Cela peut paraître évident, mais il est bon de le rappeler : pour pouvoir distribuer des dividendes, encore faut-il que la société ait des bénéfices distribuables, issus de comptes approuvés.

Il revient aux associés de la société de décider de la distribution des dividendes. Cependant, celle-ci ne peut être entérinée qu’après 2 étapes indispensables : 

  • Les comptes de l’exercice écoulé doivent être approuvés ;
  • La société doit constater l’existence de sommes distribuables (bénéfice distribuable + réserves mises en distribution).

[Bon à savoir] Il est interdit de distribuer des dividendes, si cette opération a pour effet de rendre les capitaux propres de la société inférieurs au montant du capital augmenté des réserves légales ou prévues dans les statuts. (Code de commerce).

 

2ème condition : être autorisé à verser des dividendes

Premièrement, pour que la société puisse verser des dividendes à ses actionnaires, son capital doit être intégralement libéré. Cela signifie que les associés de la société doivent avoir effectivement versé l’intégralité du montant du capital social décidé sur le compte bancaire de la société.

Ensuite, pour pouvoir valablement verser des dividendes, la société doit également apurer certains postes figurant à son bilan, c’est-à-dire amortis en totalité.
Doivent être apurés  :

  • les frais d’établissement : ils correspondent aux frais de constitution, aux frais de premier établissement, aux frais d’augmentation de capital et opérations diverses ;
  • et les frais de recherche appliquée et de développement : ne sont pris en compte que ceux des exercices ouverts à compter de 2016.

[Bon à savoir] Il est possible de distribuer des dividendes même si ces frais ne sont pas apurés. Ce cas de figure n’est admis qu’à la condition qu’il existe des réserves libres d’un montant au moins égal à celui des frais restant à amortir. Attention, cette exception ne vaut pas pour les frais de constitution.

 

3ème condition : décider de la distribution des dividendes

Les dividendes ne tombent pas du ciel ! Pour être distribués, il est indispensable que les associés prennent cette décision en assemblée générale, dans les conditions prévues à cet effet. 

[Bon à savoir] Pour les sociétés unipersonnelles comme les SASU ou les EURL, la distribution des dividendes se pose différemment. En effet, il n’y a qu’un seul associé dans ces 2  formes de sociétés. C’est donc lui seul qui décide de verser ou non les dividendes.

 

Quand peut-on distribuer des dividendes ?

Quel calendrier pour la distribution de dividendes ?

Distribuer des dividendes ne peut pas se faire à coup de baguette magique, c’est un acte important dans la vie d’une société.

Cette décision se prend en assemblée générale :

  • soit à l’occasion de l’assemblée générale annuelle d’approbation des comptes : l’assemblée générale (AG) de société se tient généralement en mai ou juin, après la clôture et le dépôt des comptes de l’exercice écoulé.
    C’est à ce moment-là que les associés ou les actionnaires expriment leur position sur les différents points à l’ordre du jour. C’est aussi le moment où les dirigeants présentent les comptes annuels et le rapport de gestion pour approbation. L’ensemble des décisions prises doivent respecter des règles précises légales ou inscrites dans les statuts de la société.
  • soit de manière exceptionnelle, à l’occasion d’une assemblée extraordinaire, ultérieure à l’assemblée générale annuelle

 

En général, l’assemblée ou à défaut le conseil d’administration, les gérants, les dirigeants, le président, etc. (selon la forme juridique de la société), décident des modalités de mise en paiement des dividendes.
Cette mise en paiement doit intervenir au maximum dans les 9 mois suivant la clôture de l’exercice.

 

Cas particulier : les acomptes sur dividendes

Il est possible également d’opter pour un versement anticipé des dividendes : c’est ce qu’on appelle un acompte sur dividendes. Cette opération nécessite cependant de respecter un certain nombre de formalités. Elle comporte également un coût à ne pas négliger. 

Comment calculer le montant des dividendes ?

Quelle formule pour connaître le montant des dividendes ?

Faut-il être Einstein pour calculer le montant des dividendes d’une société ? Pas forcément, mais cela demande un peu de rigueur en calcul !
Voici la formule magique pour obtenir le montant des sommes utilisables pour distribuer ensuite les dividendes votés en assemblée générale annuelle :

Bénéfice de l’exercice – Pertes antérieures – Dotation de la réserve légale – Dotation des réserves statutaires + Réserves distribuables existantes + Report à nouveau créditeur existant

ACTIFPASSIF
Exonération charges sociales Bénéfice de l’exercice (si positif)

Réserves distribuables existantes

Report à nouveau créditeur existant

Bénéfice de l’exercice (si négatif)

Pertes antérieures

Dotation de la réserve légale

Dotation des réserves statutaires (si prévue dans les statuts)

TOTAL
TOTAL des bénéfices nets à distribuer si résultat positif

 

La distribution des dividendes suppose : 

  • d’avoir couvert les pertes éventuelles ;
  • d’avoir approvisionné la réserve légale et les éventuelles réserves.

Elle doit avoir ainsi les fonds nécessaires pour procéder à cette distribution de dividendes. 
Il est important de déterminer le niveau des dividendes.
La société n’est pas obligée de verser des dividendes même si elle est en capacité de le faire. Le versement de dividendes s’apparente à un prélèvement sur les ressources de l’entreprise. L’entreprise doit ainsi arbitrer quant à la part à accorder aux actionnaires et la part à réinvestir dans la société.
Un prélèvement trop important sur les ressources de la société pour rétribuer ses actionnaires, peut freiner voire stopper le financement du développement à venir de l’entreprise. 

Pour le versement de dividendes voté lors d’une assemblée ultérieure, le montant des sommes utilisables représente le montant des sommes inscrites dans les réserves distribuables et en report à nouveau créditeur. 
On parle alors de distribution exceptionnelle de dividendes. 

[Petit point de vocabulaire]
Qu’est-ce que le taux de distribution ? C’est le rapport entre les dividendes versés et les bénéfices de l’entreprise.
Qu’est-ce que le rendement ? C’est le rapport entre le dividende de l’action et le cours de l’action.
Le dividende ne représente qu’une partie de la rentabilité d’une action que possède l’actionnaire. Pour connaître la rentabilité globale de l’action, il faut également prendre en compte la plus-value ou la moins-value, le cas échéant, résultant de la vente de l’action (du titre).

Pourquoi une société verse-t-elle des dividendes ?

Quelles sont les raisons pour distribuer les dividendes d’une société ?

01

Pour récompenser les associés de la société. Ils peuvent avoir fait tout au long de l’année  preuve d’un investissement personnel et d’un engagement fort auprès de la société.

02

Pour fidéliser à long terme les actionnaires. Un actionnaire qui ne reçoit pas de dividende aura tendance à vendre ses actions, et à privilégier la plus-value réalisée par cette vente.

03

Pour inciter les entreprises à innover mieux avec moins de ressources financières. La répartition des bénéfices fait partie des choix stratégiques fondamentaux de l’entreprise.

04

Pour asseoir son image. Une entreprise qui distribue des bénéfices est une entreprise en bonne santé. Elle a les moyens de rétribuer ses actionnaires.

05

Pour redistribuer des liquidités excessives. L’entreprise n’a pas vocation à épargner mais à développer son activité. En cas de liquidités excessives, elle peut être amenée à verser des dividendes exceptionnels.

Paroles d’experts

Location d’entreprise : comment distribuer les dividendes ?

La location d’entreprise de Karburan Location est un produit novateur, créé par Karburan.
Karburan location vous met à disposition une structure juridique (SASU) que vous louez. Vous pouvez ainsi créer ou héberger votre activité professionnelle (prestations de services intellectuels). Vous êtes ainsi le locataire d’une SASU. À ce titre, vous pouvez vous distribuer des dividendes, qui seront le fruit de votre activité.
À  la différence d’une société que vous auriez créée, la location vous permet de choisir la date de clôture des comptes.
En effet, pour une société classique, la date de clôture des comptes, indispensable pour le versement des dividendes, s’effectue au 31 décembre.
En revanche, pour la location de société,  lors de la signature du bail, le locataire a la possibilité de choisir parmi les 4 dates de clôture des comptes : 

  • 31 mars
  • 30 juin
  • 30 septembre
  • 31 décembre

Il est également possible pour le locataire, comme dans une société créée, de voter un acompte de dividende. Cet acompte peut être effectué à la fin de chaque trimestre civil, à la demande du locataire, sur décision du Président de la SASU louée.

Dans l’essentiel

Ce qu’il faut retenir des dividendes

Les dividendes sont les bénéfices nets que l’entreprise décide de distribuer à ses actionnaires. Ce n’est pas une obligation. Généralement cette distribution intervient après le vote de l’assemblée générale annuelle.
Cette distribution de dividendes peut avoir lieu dans le cadre d’une société créée, comme dans celui d’une société louée. Dans la société louée, les dividendes sont distribués au locataire.



Cathy, 28 ans

« Gérer sa micro-entreprise avec evo’portail, c’est facile. Des outils sont mis à dispositions pour vous faciliter la vie, surtout le logiciel pour faire les factures et le simulateur de cotisations. C’est vraiment un plus ! »


Martin, 37 ans
Chauffeur VTC heureux

« Je contacte souvent l’assistance pour plein de questions sur la micro-entreprise et l’équipe prend toujours le temps de répondre. Je recommande les yeux fermés ! »

Ils ont la fibre entrepreneuriale, comme vous

Et ils ont adhéré à la location d’entreprise

Statuts juridiques à volonté !

Découvrez toutes nos solutions Karburan !

L’univers Karburan est vaste ! Il vous propose toutes les solutions pour entreprendre. La micro-entreprise vous tente ? Direction le partenaire de Karburan : evo’portail ! Vous préférez créer votre société ? Aucun problème avec Clic Formalités, partenaire de Karburan Société, toutes les formes juridiques en un clic ! Vous vous sentez l’âme d’un précurseur ? Testez la location d’entreprise, la solution exclusive avec Karburan Location ! Vous préférez un statut à mi-chemin entre salarié et freelance ? Envolez-vous vers le portage salarial avec le partenaire de Karburan : webportage ! Et puis pourquoi choisir ? Karburan vous donne la possibilité de cumuler différents statuts en un seul portail.

Karburez avec KARBURAN PORTAGE

Vous avez une phobie administrative ? Tout ce qui touche à la comptabilité vous angoisse ? En choisissant le portage salarial, on vous facilite un maximum la vie avec une mise à disposition d’outils simples pour gérer votre activité.
Dans le même temps; vous êtes salarié de l’entreprise de portage et vous bénéficiez aussi de tous les avantages liés au régime salarié : chômage, retraite, santé, etc.

Karburez avec KARBURAN MICRO-ENTREPRISE

Vous êtes en solo, vous voulez vous lancer dans l’entrepreneuriat à moindre frais ? La micro-entreprise est faite pour vous ! Création simplifiée, gestion allégée, ce régime est ouvert à quasiment toutes les activités ! Bref que des avantages pour une personne désireuse de démarrer son activité sereinement !

Karburez avec KARBURAN LOCATION

Louez une société clé en main et faites vous la main ! Plus besoin de penser aux formalités de création et de gestion : avec la location d’entreprise, vous testez grandeur nature votre projet ! Vous avez déjà une société et vous voulez développer une autre activité sans modifier l’objet social de votre société ? La location d’entreprise est faite pour vous !

Karburez avec KARBURAN SOCIÉTÉ

La création de sociétés augmente régulièrement. C’est une option à envisager quand vous désirez assurer la pérennité de l’entreprise. La société, personne morale, ne meurt jamais ou presque ! En solo (EURL, SASU) ou à plusieurs (SARL, SCI, SAS), vous trouverez votre bonheur dans l’univers Karburan Société en partenariat avec Clic Formalités.

Quel est le statut juridique de vos rêves ?

Accordez-nous 5 minutes, on vous dit tout !

Notre test en ligne vous permettra d’identifier rapidement le(s) statut(s) juridique(s) le(s) mieux adapté(s) à votre projet, en fonction de vos choix de vie, de votre situation et de vos besoins cosmiques. Fini de tourner autour du pot, on vous aide à faire votre choix … et c’est gratuit !

Test d'affinité statut juridique by Karburan - Le portail de l'entreprenariat

L’assurance d’un accompagnement personnalisé avec Karburan !

Notre mission : propulser vos projets en orbite !

Réactif - élément d'accompagnement - L'entreprenariat avec Karburan

Réactif

La force de nos équipes : la capacité de répondre en un éclair ou presque à toutes vos demandes !

À l'écoute - élément d'accompagnement - L'entreprenariat avec Karburan

À l’écoute

Le crédo de nos services : être disponible pour vous, rien que vous et toujours que pour vous !

Engagé - élément d'accompagnement - L'entreprenariat avec Karburan

Engagé

Une cohésion forte pour un engagement total, et avec vous, décrocher la lune !

Vous avez tout compris sur les dividendes ?

Participez à notre sondage anonymement

Débiteur

Ubérisation

TPE

Cerfa

Knowledge Management

Formulaire M0

Mandat ad hoc

Flux de trésorerie

Patrimoine

Succursale

Représentant Légal

PME

BtoC

BtoB

Associé Unique